Que se passe-t-il durant une otoplastie ?

otoplastie

Lors de votre premier rendez-vous avec le chirurgien, vous devez essayer au possible d’être le plus clair possible lorsque vous exprimez vos attentes pour vous ou votre enfant.

Une discussion sérieuse doit être engagée concernant les raisons qui vous poussent à faire appel à cette opération. Assurez-vous de collecter beaucoup d’informations afin de faire un choix informé et, si vous décidez de sauter le pas, d’être à l’aide avec le fait d’être opéré.

Le chirurgien vous demande généralement un historique médical et vos antécédents pour garantir une intervention en toute sécurité et sans contre-indications. À ce stade, vous devrez signer un formulaire de consentement qui stipule que vous comprenez les risques éventuels associés à l’opération.

Des photos de vos oreilles peuvent être réalisées afin d’avoir des « avant/après » et mieux apprécier les résultats. Le chirurgien peut aussi décider d’écrire à votre médecin généraliste afin de l’informer que l’opération a eu lieu et des informations nécessaires pour tout traitement éventuel ultérieur.

Anesthésie

L’opération peut être conduite sous anesthésie locale. Cependant, pour opérer sur un enfant, il est préférable d’administrer une anesthésie générale. Aucune anesthésie n’est administrée sans vous en informer au préalable (en consultation avant l’opération).

L’opération

La chirurgie peut être réalisée en ambulatoire dans une clinique privée ou dans un hôpital. L’otoplastie en Tunisie nécessite entre 2 et 3 heures, si toutefois les corrections à apporter sont considérables, elle peut durer plus longtemps.

Le geste chirurgical consiste à inciser juste derrière l’oreille, dans le pli naturel qui sépare l’oreille de la tête. Le chirurgien retirera ensuite les quantités nécessaires de cartilages et de peau pour obtenir l’effet désiré. Dans certains cas, le chirurgien peut retirer du cartilage et le remodeler en une forme plus adéquate et fixer le cartilage en place à l’aide de sutures.

L’incision initiale est ensuite refermée, généralement à l’aide de sutures résorbables et des pansements sont appliqués.