Mythes de la reconstruction mammaire

reconstruction-mammaire-tunisie

Mythe 1

Vous devez attendre d’avoir réalisé une mastectomie avant de réaliser la reconstruction des seins.

Faux ! La reconstruction mammaire immédiate peut généralement être réalisée lors de la même intervention que la mastectomie et mène généralement à de meilleurs résultats esthétiques. La plupart des femmes affectées par un cancer du sein précoce (stade 1 ou 2) sont candidates. La reconstruction mammaire immédiate présente les avantages de garder la peau naturelle des seins et de minimiser les cicatrices de l’opération. Cela permet à la patiente de se réveiller après la chirurgie avec une poitrine reconstruite et lui éviter l’expérience de seins « vides » post-mastectomie, ce qui est un bénéfice particulièrement appréciable.

Mythe 2

La reconstruction mammaire n’est pas une option pour les femmes qui ont subis une radiothérapie.

Faux ! Que le patient fasse de la radiothérapie ou pas, la reconstruction mammaire est toujours une option. Pour les patientes qui ont subis ou qui vont subir une radiothérapie, nos chirurgiens recommandent l’utilisation des tissus du patient du fait des risques associés à l’implantation de prothèses après une radiothérapie. La reconstruction est généralement effectuée après la mastectomie et la thérapie. Contrairement à la radiothérapie, la chimiothérapie ne retarde généralement pas la reconstruction.

Mythe 3

Les implants mammaires sont la seule option de reconstruction mammaire.

Faux ! Lorsque l’on pense à la reconstruction, on pense automatiquement à la chirurgie esthetique Tunisie d’implantation mammaire. Il existe cependant de nos jours beaucoup d’options. La microchirurgie permet d’utiliser les tissus du patient lui-même (d’une autre partie du corps comme le ventre, les fesses ou les cuisses) afin de recréer un sein naturel. Les patients doivent changer leurs implants tous les 10 ans afin d’éviter toute complication éventuelle.