La réduction mammaire lui change la vie !

chirurgieVous donneriez votre vie pour doubler le volume de vos seins ! Et vous ne pensez qu’à une chose : une augmentation mammaire pour enfin, avoir le galbe dont vous rêvez. La nature nous joue parfois de drôles de tours, et pendant que certaines se plaignent de leur petite poitrine, d’autres en ont trop ! C’est le cas de cette jeune femme vivant au Texas

« J’avais des seins gigantesques, je vais enfin avoir une vie normale »

Kerisha Mark, 40 ans, a subi une réduction mammaire importante en octobre dernier. Désormais, c’est sans son 36NNN, soit un 90NNN en taille française, qu’elle s’attaque à la vie.  « Je ne pouvais pas courir, pas sauter, j’étais très limitée dans ce que je pouvais faire », a-t-elle confié au Washington Post.

Si vous avez du mal à imaginer la taille de ces seins imposants, sachez que les seins de Kerisha pendaient jusqu’à ses hanches et pesaient 6 kilos, chacun. Le port du soutien-gorge n’est pas un luxe !

Une souffrance physique intolérable !

Quand on a des seins aussi gros, la conséquence est importante sur la santé. Pour elle, cette hypertrophie lui causait douleur dans le cou et dans les seins. Elle a souvent cru qu’elle souffrait d’une tumeur au cerveau ou d’une crise cardiaque. En réalité, elle souffre de ce qu’on appelle « gigantomastie », une maladie où les seins sont totalement disproportionnés. Les hormones en sont la cause.

 Une chirurgie esthétique nécessaire !

Kerisha Mark s’est fait opérer à Houston. Son médecin, le Dr Franklin Rose a confié que si elle ne s’était pas fait soigner, une bosse aurait pu se former sur sa colonne vertébrale. Le chirurgien n’avait jamais vu de telle poitrine. « Je ne dirais pas que c’était choquant, je ne veux pas utiliser ce mot mais c’était étonnant. »