Implants fessiers : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

fesses-reve-implants-fessiersBleus après la chirurgie

Les ecchymoses après une intervention chirurgicale ne sont bien-entendu pas inattendues mais comment savoir s’il y a un problème ? Quoi faire également lorsque vous savez qu’il faut voir votre médecin ?

D’où viennent les bleus ?

La chose la plus troublante avec les ecchymoses d’après chirurgie est que mis à parts les bleus au niveau de la zone traitée par l’intervention, vous pouvez aussi voir apparaitre des bleus bien éloignés de cette zone. La raison est en fait anatomique. Il n’existe qu’un très fin espace entre la peau/graisse et les muscles sous-jacents. Celui-ci est appelé plan anatomique. Si vous saignez après l’intervention, ce qui est parfaitement normal en petites quantité, ce sang peut venir du site opératoire et du plan anatomique. Cela résulte en des ecchymoses près et loin de la zone où l’intervention a été réalisée.

Ne paniquez donc pas si votre augmentation des fesses en Tunisie a produit des bleus jusqu’aux genoux même si les genoux n’ont pas été touchés par l’opération. C’est aussi le cas pour les bleus qui apparaissent au niveau du cou après une chirurgie du visage ; ce sang a dérivé le long du plan anatomique.

Comment savoir s’il y a un problème ?

La meilleure manière de savoir si les bleus sont un signe d’amélioration ou d’empirement est relativement simple. Les douleurs font partie des suites opératoires d’une chirurgie, cependant si les douleurs sont si intenses que les antidouleurs ne font plus effet, vous présentez peut-être un hématome. Un hématome est une accumulation de sang sous les tissus du corps qui provoquent un étirement de la peau. Cet étirement provoque des douleurs. Encore une fois, les petits saignements causent aussi des douleurs mais celles-ci sont calmées par des antidouleurs.

Si vous avez réalisé un lifting du visage ou une liposuccion ou toute opération qui s’effectue sur les deux côtés du corps (les deux seins, les deux bras etc.), les douleurs devraient être à peu près équivalentes. Si l’une est significativement plus importante que l’autre ou s’il y a plus de sang d’un côté que de l’autre, cela peut être un signe de la présence d’un hématome qui requiert une intervention chirurgicale.